Planète Pub

Amnesty International relooke les passeports pour lutter contre l’islamophobie

Le Muslim Ban décrété par le nouveau Président des États-Unis Donald Trump a fait couler beaucoup d’encre. Amnesty International a décidé d’aller au-delà des mots avec cette nouvelle opération visant à contrer l’islamophobie au pays de la « liberté » mais également en Europe.

Cette campagne, intitulée Skin of Peace, a été créée suite à l’interdiction d’accès au territoire américain à de nombreuses personnes, pour l’unique raison qu’elles provenaient de tel ou tel pays où la majorité de la population est musulmane. Ainsi, Amnesty a eu l’idée de transformer les passeports en des messages de paix et de tolérance, plutôt qu’en des barrières discriminant les arabes dans les aéroports.

Avec l’agence TBWA\RAAD, l’ONG a alors fait appel aux graphistes du monde entier, qu’ils soient musulmans ou non, pour imaginer des étuis de passeport montrant le véritable visage de l’islam. Au-delà de l’islam fantasmé, trop souvent assimilé au terrorisme et à l’islamisme radicale, Amnesty International nous montre que cette religion parle non pas de haine, mais d’amour. L’organisation militante a déjà récolté plus de cinquante designs à travers le monde, affichant des phrases telles que : « La récompense de la bonté n’est autre que la bonté » ou « sauver une vie c’est sauver toute l’humanité », des citations tirées du coran. Toutes en anglais, elles seront ainsi comprises à coup sûr par le personnel des aéroports.

Les meilleurs designs seront sélectionnés pour être réellement confectionnés et vendus en ligne ou encore chez un réseau de distributeurs (Amnesty cherche d’ailleurs des revendeurs, contactez [email protected] pour plus d’infos). Les bénéfices seront bien sûr mis au profit de l’ONG, et plus particulièrement en faveur de la lutte contre l’islamophobie et à l’aide aux réfugiés. Pour soumettre votre création et voir celles qui ont déjà été réalisées, rendez-vous sur www.skinofpeace.com.

C’est donc une campagne originale que sort Amnesty International pour un combat qui ne peut être plus d’actualité.