Hitler, Kadhafi, Kim Jong-il… en version doudous pour enfants ! C’est l’idée discutable qu’a eu la LHL, une association norvégienne de lutte contre les maladies du cœur et des poumons, afin de sensibiliser les parents aux problèmes d’allergie et d’asthme chez les enfants. Chacun des nounours-dictateurs est accompagné d’un petit texte explicatif : « Les ours en peluche peuvent être dangereux. La poussière qui s’accumule dans les chambres d’enfants peut provoquer asthme et allergies. Lavez les peluches quatre fois par an. »

LHL Astma og allergi

La campagne, en particulier le visuel avec Hitler, a suscité une vague de protestations en Norvège, notamment sur la page Facebook de l’association. Ainsi cette mère de famille : « Les peluches de mes enfants n’ont tué personne, n’ont pas de chambres de torture, n’ont pas abattu ou gazés des enfants et je suis sûre qu’elles n’ont rien contre les Juifs. Arrêtez de comparer des ours en peluche avec des meurtriers de masse ! ! ! » Ou encore : « De mauvais goût et irrespectueux ! Comparer la haine, le racisme et l’idéologie d’Hitler, qui ont ravagé et détruit tout un monde, avec de la poussière sur des ours en peluches ? ? ? (…) C’est une honte. » Un des représentants de la communauté juive norvégienne, Ervin Kohn, s’en est lui aussi ému dans les colonnes du quotidien Dagbladet  : « J’ai peur qu’en représentant Hitler de la sorte, il n’apparaisse moins dangereux. »

Devant ces critiques, l’association est restée droit dans ses bottes. Elle a justifié le bien-fondé de la campagne par le buzz qu’elle a suscité, précisant tout juste qu’elle n’a voulu offenser personne. Mais si cette campagne est d’un goût douteux, que dire du community management sur la page Facebook de l’association ? À des internautes demandant s’il était possible d’acheter lesdites peluches ( !), il a été répondu : « Malheureusement, les ours en peluche ont été spécialement conçus pour la campagne et ne sont pas en vente ». « Malheureusement » ? Sérieusement ?

Commentaires