En Nouvelle-Zélande, DB Export invite la population à sauver les plages du pays en buvant sa bière. Avec l’agence Colenso BBDO Auckland, la marque a créé une machine qui transforme ses bouteilles recyclées en sable. Celui-ci est ensuite distribué à différentes compagnies de constructions pour que celles-ci évitent de trop s’approvisionner sur la côte.

 

 

Mais le souci ne se limite pas au pays des kiwis. Le sable est en troisième position des ressources les plus utilisées dans le monde après l’air et l’eau. Avec la population mondiale qui ne cesse d’augmenter, le secteur du bâtiment est lui aussi en expansion constante. Et qui dit bâtiment dit béton, puis qui dit béton dit sable… Mais pas n’importe quel sable puisque celui des déserts est trop usé pour se mélanger au ciment. Il faut donc trouver des solutions pour le protéger car une pénurie est à prévoir. Et celle apportée par DB Export est plutôt amusante.

Donc si les Néo-Zélandais veulent continuer à pouvoir se faire dorer sur des plages paradisiaques ils n’ont qu’à faire un petit effort et boire beaucoup de bière. C’est peut-être pas top pour le bide mais c’est pour la bonne cause !

Et si on proposait à Kronenbourg d’en faire autant en France ?